Sortie vélo « vent dans le dos » dans les étangs de la Dombes (Ain)

Suite à un marché conclu en gare, à la va vite, avec Vaness, je me retrouve à prendre le clavier à sa place ! J’espère l’exercice moins compliqué que celui d’acheter six billets de train avec la carte Illico. Oui, car c’est ainsi  que commence la journée. Une grossière erreur qui me vaut le plaisir de faire la queue en gare Part-Dieu pour un remboursement de quelques 80 euros pendant que la fine équipe, Vaness, Nico, Faiza, Laura et Wael, m’attend sur le quai.
petit café sur le quai
Je les rejoins fissa, juste avant que le train démarre. Nous voilà partis pour les étangs de la Dombes.
En gare de Meximieux, c’est rendez-vous avec le printemps : les oiseaux chantent et les cerisiers sont en fleur (oui Vanessa ces fruitiers aux belles fleurs blanches).
Nous quittons Meximieux direction Pérouges et attaquons notre première (et dernière) côte de la journée pour ce périple « zéro-contrainte ». Direction, la cité médiévale de Pérouges. Pause obligatoire sur la place du village, café et galette au sucre pour les gourmand(e)s.
photo 1
Le soleil, déjà bien haut dans le ciel nous chauffe le dos… Nous resterions bien à lézarder là, mais l’appel de la route est plus fort que tout ! Nous remontons en selle, direction Saint-Eloi par le D4d. Les routes sont douces et sinueuses, parsemées de maisons en pisé. Les tulipes ont sorti leur collerette rouge, les habitants leur tondeuse à gazon, moins drôle ! Ça fait du bruit mais ça sent bon l’herbe coupée. Après quelques légers vallons, nous rejoignons pour de bon les routes plates de la Dombes. Avec un dénivelé positif de 0% et un vent de dos, nous avançons tout seuls… enfin presque. Les premiers étangs apparaissent et miroitent sous le soleil.
étangs de la dombe
Nous sommes au pays des noms de communes en «-ieux ». Après Versailleux, Joyeux (ça ne s’invente pas, pour les Bikeheureux), la faim nous taraude, nous cherchons un bel endroit au bord de l’eau pour déployer la nappe. Pas si simple, les abords des étangs sont clos. Propriété privée oblige ! Mais la propriété c’est du vol, comme disait l’autre, c’est donc l’esprit tranquille que nous bravons les interdits pour faire halte entre deux étangs, canards et oies sauvages pour hôtes. Pique-nique paisible au pied des roselières qui ondoient sous la brise. L’heure tourne, Wael et Laura nous quittent déjà pour reprendre leur train à Meximieux à 25 mn de là. Un joli contre la montre les attend !
Pour nous quatre, il est temps de poursuivre ce périple « zéro contrainte » pour un café à la Bicyclette bleue de Joyeux.photo-bicyclette-bleue2
Après cette pause grandement méritée (à 16 h 30, nous affichons 30 km au compteur), nous nous acheminons tranquillement vers Villars-les-Dombes en prenant un chemin de terre. C’est l’épisode risque et aventure de la journée. Arrivée à une intersection au balisage hasardeux, nous demandons la direction à un conducteur de quad (il faut savoir s’asseoir sur ses principes parfois). Notre route retrouvée, nous nous orientons comme d’hab’, comme des chefs, à la carte routière et à l’orientation du soleil ! L’honneur est sauf.
photo-3Après 300 m, vent de face, sur la trop dangereuse D1083, nous bifurquons à droite pour le village de Lapeyrouse, qui rappelle ce petit lieutenant bien trop belliqueux. Quelques coups de pédales, et le village est déjà loin derrière nous. La petite route, baignée par un soleil de fin journée de plus en plus doux, sinue entre prairies humides, champs de colza, étangs et marais.
champ de colzaAu détour d’un virage, nous découvrons, piqués dans l’eau, plusieurs aigrettes et hérons tandis qu’au-dessus de nous, le vol patient d’une cigogne nous rappelle que nous sommes bien aux pays des oiseaux ! Avec ces dernières images en tête, nous regagnons la bourgade de Villars-les-Dombes, en nous disant que cette sortie vélo fut aussi douce que la prochaine sera intense…

Descriptif
37 km, 235 mètres de dénivelés

Les plus de cette sortie :
le bronzage 😉
Sortie cool très peu de dénivelé une fois la côte de Pérouges passée
La carte

2 thoughts on “Sortie vélo « vent dans le dos » dans les étangs de la Dombes (Ain)”

    1. euuuh pourquoi tu dis ça ?
      Vérène a écrit le texte et j’ai pris les photos avec mon téléphone qui fait un coin noir à chaque photo 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *