Qui sommes-nous ?

Gaëlle, Nathalie, Valentine, Nicolas et Pierre. Nous sommes tous Lyonnais, d’origine ou d’adoption, et nous roulons ensemble, pour le plaisir, sur des itinéraires que chacun d’entre nous choisit à tour de rôle.

Valentine et Vélocio

11225109_10153290135299242_5144841546034240517_oAdepte du cyclotourisme depuis maintenant 4 ans, je me suis tout d’abord lancée sur la Loire à vélo, à l’automne 2013. Depuis, je profite de tous les moments de liberté – et de beau temps – pour sillonner les routes de France. Après un tout premier voyage en solo sur la route de Compostelle en 2016, peut-être un plus grand projet en ligne de mire…

Pierre, le cyclonaute

Depart gullfoss Je me suis pris de passion pour le voyage à vélo de manière assez soudaine. En 2009, j’ai vécu mon premier périple entre Rambouillet et la Bretagne, en plein hiver, sous la neige … Aujourd’hui, je fais deux, trois, voire quatre voyages par an. Les derniers en date : les terres volcaniques d’Islande en 2015 et une virée de Lyon à Oulan Bator, en Mongolie, en passant par l’Iran.

Le blog, Du Ciel au-dessus De La Tête.

Gaëlle, « le vélo et la baignade »

2015-10-15_08-16-06Mon vélo c’était avant tout un moyen de me rendre au travail. Aujourd’hui c’est devenu surtout mon loisir et sport préféré. Et le must du cyclotourisme c’est de partir avec des potes. Après avoir démarré par des petites randos à la journée, j’ai augmenté progressivement les distances et les dénivelées. Aujourd’hui, j’essaie de faire des sorties très régulièrement allant de la journée à la semaine entière en itinérance.
Pour moi la cyclorando, c’est vraiment accessible à tout le monde si on prend le temps de respecter son rythme et de ne pas vouloir à tout prix suivre Pierre ! Mon combo préféré, c’est le vélo et la baignade !


Nathalie, le vélo malgré elle

La première fois que Nathalie a rejoint les BikeHeureux, c’était sur les pistes salées de Camargue, poussée par Gaëlle. Quelques mois plus tard, elle s’offrait un beau vélo de randonnée, noir et rouge comme ses copines, et elle nous accompagne désormais à (presque) toutes les sorties, ne rechignant pas à gravir des cols. Oui, on a des jolis cols pas loin de Lyon, dans le Beaujolais par exemple.

Nico, star du vélo sans les mains

Si vous croisez un gars qui pilote sans les mains un vélo chargé de 10 kilos de sacoches, arrêtez-vous. Dites-lui bonjour. C’est sûrement Nico. On ne peut pas le louper, ses sacoches sont orange pétant. Il a déjà traversé des portions des Pyrénées et des Alpes à vélo, il participe à des vélorutions, il sait débusquer une bonne bière en fin de journée. Bref, il est indispensable.

 

 

Les témoignages de nos cocyclos :

Charlotte et Sami, pour la sortie « gorges de l’Ain » :

Charlotte : « Baptême du feu pour mon Fahrrad à trois vitesses et pour le vieux vélo de Sami réparé au scotch et cordon de maillot de bain. Une rando incroyable avec une équipe en or qui s’est parfaitement adaptée à la faible puissance de mes petites jambes de poulet et s’est occupé de tout. Paysages magnifiques, baignade ici et là, bistrot improbable, orage au sec sous la tente, ce qui est sûr c’est qu’on recommencera ! »

IMG_4668 IMG_4677

 

Jean-Emmanuel pour la sortie « gorges de l’Ain » et « Forêt de Saou ».

Clémence et Cindy pour les vacances dans le Verdon.

Adeline, rencontrée en Warmshower à Toulouse : « Adepte du vélo depuis l’âge de 11 ans, je débute avec le VTT et le cyclisme sur route avant de découvrir les joies du voyage à vélo. Une fois le diplôme d’archi’ en poche, je pars seule dans le Nord de l’Europe pendant 8 mois. C’est au cours de ce périple que je découvre le réseau warmshower, communauté qui m’a permis de rencontrer Valentine. Quelques semaines plus tard, je la retrouve avec Gaëlle et Clémence pour découvrir le Causse du Larzac. Premier voyage avec une partie des Bikeheureux et loin d’être le dernier !!! »

2 thoughts on “Qui sommes-nous ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *